Mots-clés

, , ,

L’opération Frontex Plus, rebaptisée Triton, décidée cet été confirmée par le Conseil européen du 10 octobre, doit débuter le 1er novembre. Il semble que Frontex ait eu quelques difficultés à mobiliser les participations des États membres, d’après son dernier communiqué, daté du 13 octobre (voir ici http://frontex.europa.eu/news/more-technical-support-needed-for-operation-triton-IKo5CG).

Le Conseil du 10 octobre prévoyait aussi la fin de l’opération Mare Nostrum de la marine italienne, sans que la date ni les modalités de fin soient précisées. Ce point était problématique, puisque Mare Nostrum avait des capacités de sauvetage en mer que n’aura pas Frontex, et se portait au devant des bateaux en difficulté au besoin jusque dans les eaux libyennes.

Il semble en fait que rien ne soit acté quant à la fin de Mare Nostrum : http://www.theguardian.com/world/2014/oct/28/italian-navy-refugee-rescue-mission-mare-nostrum

Les gouvernements européens paraissent tiraillés entre la nécessité humanitaire du sauvetage en mer (ce qui semble être la position du gouvernement italien, mais pas de son ministre de l’intérieur) et le choix assumer de laisser les boats people se noyer pour dissuader les autres exilés de tenter la traversée (ce qui est la position publique du gouvernement britannique et à peine voilée du gouvernement français).

Reste à savoir ce que vont devenir les personnes ramenées en Italie par les navires de Mare Nostrum. Pendant un an, les autorités italiennes avaient cessé de prendre leurs empreintes digitales, leur permettant ainsi de demander l’asile dans le reste de l’Europe dans risquer d’être renvoyé en Italie. Sous la pression, la prise d’empreinte a repris. L’Italie ne s’est pas doté de la capacité d’accueillir de nouveaux demandeurs d’asile et réfugiés. Elle ne peut pas non plus compter sur la solidarité des autres États européens.

 

Écoutez aussi « De Lampedusa à Calais » :

http://audioblog.arteradio.com/post/3062090/discussion_-_1e_partie_-_lampedusa/

http://audioblog.arteradio.com/post/3062091/discussion_-_2e_partie_-_frontex/

 

 

Publicités